Il voit le jour à la Chaux-de-Fond le 6 octobre 1887 et est sans conteste l’architecte le plus connu de notre chère confédération Helvétique. Il figurait d’ailleurs sur les anciens billets de 10 Francs.

Né Charles-Édouard Jeanneret-Gris, il signe très vite tous ses travaux par le nom qu’on lui connait : Le Corbusier. Ce dernier avait fait du logement collectif son sujet d’étude préféré, ce qui l’a suivi toute sa vie.

Immeuble Clarté, Genève, image©www.sites-le-corbusier.org

LE CORBUSIER

En 77ans, il a révolutionné l’architecture de par l’ampleur de ses bâtiments. En effet, il exerce à une époque où les évolutions industrielles sont synonyme d’innovation. Elles permettent de construire plus vite et plus grand mais impose une certaine standardisation. En pleine période du babyboom, la normalité est alors de construire d’énorme parallélépipède rectangle afin de loger un maximum de monde. Les architectes se distinguent alors dans leur façon d’aborder les façades de leurs immeubles. Le Corbusier s’impose alors avec un style résolument novateur… du moins en son temps.

Il meurt à Roquebrune-Cap-Martin, non loin de Nice en 1965.

On pourra retenir de Le Corbusier qu’il fut un homme visionnaire, voyant en l’évolution technique une nouvelle façon de construire. Aujourd’hui, la révolution est technologique. On voit alors émerger des tendances fortes comme le BIM. On peut donc se demander qui sera le prochain architecte à tirer profit d’un monde de la construction qui vit de profond changement.